Aller au contenu

fredo333

13 octobre 2023

Le 13 octobre, les pontes du syndicalisme de cogestion du système capitaliste seront dans la rue derrière la banderole de l’intersyndicale, pour la photo et… Lire la suite »13 octobre 2023

Réforme des retraites ( suite)…

Si l’on considère que la Charte d’Amiens a défini l’indépendance du syndicalisme par rapport aux politiques, elle reconnaît tout de même la libre action des partis politiques dans la transformation sociale. Mais en spécifiant que l’œuvre du syndicalisme est de préparer l’émancipation intégrale par la grève générale qui ne peut se réaliser que par l’expropriation capitaliste et que l’émancipation des travailleurs ne sera l’œuvre que des travailleurs eux mêmes, la réorganisation sociale se fera sur les bases définies par les travailleurs syndiqués ou non sur les lieux de travail en assemblées générales en accord avec l’assemblée générale des habitants des villes et campagnes organisés dans les communes.

Pourquoi le faible taux de travailleurs handicapés en entreprise est un argument contre la réforme des retraites de 2022 ?

Nous, travailleurs en France, nous ne lambinons pas. Cette intensité explique aussi la faible place que nous laissons aux travailleurs avec des déficiences. Elle impacte aussi notre capacité à se maintenir dans l’emploi avec l’âge. Nous l’observons, ces collègues approchant la soixantaine, lorsqu’ils restent en emploi paraissent souvent fatigués. D’ailleurs, vous connaissez combien de collègues ou de proches ayant une reconnaissance de travailleur handicapé à l’approche de la soixantaine en activité ?

REFORME DES RETRAITES 2023

Basta de privilèges, basta de hiérarchies syndicales qui parlent en notre nom pour ne rien faire! Celles et ceux qui, depuis des lustres, se sont si souvent mobilisé.es, savent par expérience que, sans l’unité, sans l’auto-organisation à la base sur les lieux de travail par l’occupation de ces lieux, sans la volonté farouche de l’ensemble des travailleurs et sans la solidarité active de l’ensemble de la population (étudiants, travailleurs sans emploi, retraités, jeunes etc.) rien ne se fera.