Combat Syndicaliste

Le Combat Syndicaliste, bimestriel de la CNT-AIT, est réalisé par des militants à titre bénévole sur leur temps libre. Il se veut un reflet de la diversité des actions et réflexions menées par la CNT-AIT.

Abonnement pour un an (6 numéros) : 7,5 €
Soutien : 15 € ou plus

La demande est à adresser à l’Union Régionale la plus proche de chez vous ou écrire à cs.conf@laposte.net)

La mise en page est actuellement effectuée avec le logiciel open-source SCRIBUS.


Articles de cette rubrique

  • Compte rendu militant des procès du 3 août 2016 à Bordeaux

    Que faire un mercredi d’août ensoleillé à Bordeaux ? Bin, faites comme moi ! Allez à une audience du tribunal de Bordeaux. Déjà le décor vaut le détour. Dans la salle d’audience, on se retrouve à l’intérieur d’un œuf d’autruche. Ensuite, il y a la gueule des magistrats. Ce jour-là, c’est une femme au milieu, (...)

  • La solidarité, moteur du développement humain - CS237

    Janvier 2012
    Toutes les civilisations ont connu un développement grâce à la solidarité entre leurs membres, mais elles ont toutes périclité du fait de leur passion à détruire les autres peuples, à détruire l’autre.
    Notre civilisation occidentale a été marquée par le livre de Darwin "De l’origine des (...)

  • Nécessité historique ou bazar eschatologique ? CS237

    Les éditions de la fabrique ont publié il y a peu un livre dont le sujet est l’AIT, cette première internationale de travailleurs qui se réunit pour la première fois en 1864. Une recension de cette “émancipation des travailleurs” de Mathieu Léonard en est faite, très intéressante, sur le site “article (...)

  • Leur dette on la chie- CS237

    Entendu à la TV, à propos de la crise : “Les marchés financiers expliquent aux politiques que la seule solution c’est de promettre comme Churchill du sang et des larmes (France2, 08/09/2011, historique...soit d’une métaphore maladroite. Comparer le combat contre le nazisme au combat contre la crise (...)

  • Et la santé des dealers ?

    On a vu comment à deux ans des élections, les politiciens, relayés par la presse, se sont saisis du problème que leur pose l’utilisation du cannabis par plusieurs millions de personnes et le trafic net de taxes et d’impôts qu’entraîne sa consommation. Réponses pragmatiques des uns, réponses morales des (...)