le printemps

Ils peuvent couper toutes les fleurs qui poussent, ils ne pourront arrêter le Printemps.

Pablo Neruda.

Des femmes, des hommes ont décidé de se rencontrer et de se parler. Pour cela, elles, ils ont choisi-e-s les ronds-points. Ce rond-point représente la fin de plusieurs chemins, mais aussi le commencement de nouvelles voies et aussi un lieu de rencontre entre plusieurs routes.
On peut faire plusieurs interprétations de ces choix.
Celles de converger vers un même point afin de se rencontrer, celles d’y demeurer en bâtissant des abris afin de marquer un territoire et de construire de nouveaux liens loin des décideurs et des hiérarchies habituelles. Celles d’emprunter des nouveaux chemins, celles de converger vers des nouveaux lieux de décision, celles de s’arrêter un peu sur le bord du chemin, de regarder derrière soi et de s’apercevoir que malgré la course folle que la modernité impose, la vie des exploités n’a pas bougé d’un iota.
Beaucoup de choses se sont racontées autour de ces feux. Beaucoup d’idées ont émergées. Certaines nauséabondes et fascisantes, d’autres faisandées et quelques unes aux parfums d’un printemps qui fleurit avant l’heure.
L’intelligence "artificielle" tant valorisée comme l’élément incontournable du futur a fait place au cours de ces dernières semaines à l’intelligence COLLECTIVE.
Et voila que la misère sociale s’affiche au grand jour, plusieurs revendications qui émergèrent correspondaient à certaines de celles des programmes des partis politiques toutes tendances confondues.Mais ce sont celles d’une "organisation inorganisée", sans hiérarchie, sans sauveur suprême, sans chef qui ont fait peur.
La "trouille" camarades, oui la "trouille" qu’ils ont eu tous-tes les possédant-e-s, celles et ceux des grandes fortunes, celles et ceux du pouvoir et tous les partis politiques quels qu’ils soient, celles et ceux de ces corps intermédiaires et certain-e-s journaleux. Elles et ils, ne pouvant cracher dans la main nourricière, feront tout pour que cela échoue.
Le grand débat annoncerait-il la fin de la récréation ?
MAC.