Rassemblement du 19 novembre à Bordeaux pour les 3 compagnons de Nice

Texte prononcé durant le rassemblement

« Nous avons voulu nous rassembler aujourd’hui pour témoigner publiquement de notre solidarité envers nos trois compagnons espagnols et exiger leur libération.

Ils ont été arrêtés, jugés et condamnés le 2 novembre pendant que se déroulait le sommet du G20, avant même d’avoir pu exprimer, au-delà de l’indignation, la révolte contre la guerre de plus en plus féroce que l’on mène aux prolétaires de tous pays au nom du libéralisme.

A leurs côtés nous sommes nombreux, conscients et déterminés,
déterminés face à ceux qui, ici, nous taxent de fraudeurs, ou face à ceux qui, partout dans le monde, nous divisent, face à ceux qui nous relèguent, face à ceux qui nous précarisent pour leur plus grand profit.

Face à ceux qui, depuis trop longtemps, tentent de nous faire croire que nous n’avons pas d’autre choix, et qu’il y a urgence à faire perdurer un système qui nous appauvrit collectivement,
aujourd’hui nous disons que la lutte de nos compagnons, comme la lutte de tous les hommes et de toutes les femmes contre le système qui les exploite,
nous disons que cette lutte est une des plus dignes et des plus légitimes des luttes.

Merci d’être là aujourd’hui.

Et, pour eux, merci de votre soutien. »

Voici les photos