IPSOS EN GREVE : CAISSE DE SOLIDARITE

Le syndicat vient de recevoir cette demande que nous relayons  :

Depuis le jeudi 6 octobre, les vacataires des trois sites d’IPSOS (Bordeaux, Plérin et Gentilly) sont en grève suite à l’annonce de la direction de verser 24 € de Prime de Partage des Profits (dite Prime Sarko) à chacun des salariés du groupe. Soit une enveloppe de 30000 € pour 1200 salariés, quand les dividendes versés aux actionnaires du groupe s’élèvent à 20 Millions d’euros !

Une fois encore, les laissés pour compte sont les travailleurs les plus précaires.

Mais c’était compter sans leur solidarité !

La majorité d’entre nous est sous le statut d’enquêteur vacataire. À la différence d’un CDD ou d’un CDI, la rémunération se fait "à la mission", sans savoir à l’avance combien d’heures seront faites dans le mois et donc à combien s’élèvera le salaire...

Pas de mission = pas de salaire !

Si cette grève a été suivie par la quasi-totalité des vacataires, les derniers arrivés seront les premiers touchés, n’ayant pas encore travaillé les 610 heures nécessaires pour pouvoir bénéficier de l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE). Donc pour eux, RIEN à la fin du mois.
D’où la mise en place d’une caisse de solidarité pour nous aider à continuer la lutte.

Pour toute promesse de dons, merci de nous contacter via cette adresse email : ipsosengreve@gmail.com

N’hésitez pas à diffuser cet appel à la solidarité partout autour de vous.

LES VACATAIRES ET SALARIÉS D’IPSOS EN LUTTE